Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Via le QR code

        QR code Pour Mouilleron

Pages

10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 09:30

 

P1070008r        Si vous pratiquez la piste cyclable entre le rond point de Ste léa et les terres noires en passant par le Puy et le Défend vous aurez la mauvaise surprise de constater les dégâts réalisés par un élagage mécanique aveugle qui ne coupe pas les branches mais les déchiquettent.

         Ce type d'élagueuse est un broyeur à fléaux qui ne coupe pas mais arrache les branches et souvent arrache l'écorce des troncs d'arbre si l'outil n'est pas bien guidé. Cela produit sur notre commune des kms de bois broyés destinés à pourrir au pied des haies alors que l'élagage avec un lamier réalise une coupe franche qui permet de récupérer tout le bois pour un autre usage (mulch, compostage ou mieux chauffage).

        On est surpris que la commune ait choisi ce mode d'élagage qui va à contrario du développement durable :

        - Arbres et arbustes blessés dont certains disparaîtrons, surtout s'ils sont jeunes.

        - Esthétique déplorable le long des chemins et pistes cyclables pratiqués par les promeneurs

        - Pas de recyclage du bois alors que la commune achète des matériaux de paillage pour ses parterres et que par ailleurs elle achètera bientôt des copeaux de bois pour la nouvelle chaudière de l'EHPAD.

         Rappelons pour mémoire que la plupart des agriculteurs élaguent leurs tours de parcelles avec un lamier car ils ont choisi de valoriser le bois coupé.

.P1070007r

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 08:22

            Lors du WE de l'ascension, une délégation allemande d'une soixantaine de personnes dont 12 conseillers municipaux, venait fêter le retour des 10 ans de jumelage entre Rommerskirchen  et Mouilleron. Hormis le traditionnel accueil dans les familles, le rituel des cadeaux et les soirées conviviales et festives au Foyer Rural et à la Longère, nos amis allemands ont retrouvé avec bonheur la route de la côte et la plage de St gilles Croix de Vie. Le samedi matin, les 2 conseils municipaux se réunissaient pour échanger sur leur approche et réalisations communales des questions environnementales et énergétiques où chacun faisait valoir ses avantages comparatifs : 

            . Les allemands ont certes été séduits par l’étendue de nos parcs paysagers et la qualité de notre fleurissement mais nous ont sans doute trouvé un Rommerskirchen centrale charbonpeu à la traîne quand nous avons fait valoir la mise aux normes de l'épuration des eaux usées... Heureusement sur le plan énergétique, nous allons installer une chaudière à copeaux de bois produits localement, d'un bilan écologique sans commune mesure avec les centrales thermiques au charbon  (lui aussi local) discrètement laissées sous silence par Rommeskirchen. 

            Par contre, ils ont pu être dubitatifs quant à l'argumentation de notre maire comme quoi  les études anémomètriques ne permettaient d'envisager les éoliennes qu'au sud de la Roche/yon ! 

            Par ailleurs, pour  justifier l'absence d'investissement communal par rapport à Rommerskirchen qui totalise plus de 3000kWc de production en toitures équipées de panneaux photovoltaïques (soit l'équivalent de 1000 toitures selon l'équipement standard des particuliers en France) notre maire a argumenté « sans sourciller »  que cet équipement n'avait pas été réalisé sur la toiture de la Longère du fait de l'ombre portée par les arbres  du parc de Beaupuy (ceux-ci  sont à l'entrée nord de la salle!). Curieuse jumelle que  Mouilleron où le vent et le soleil peuvent être détournées ! 

                                                                                                                                             Centrale à charbon de Rommerskirchen

 

            Nous retiendrons aussi  l'importance donnée par Rommerskirchen aux pistes cyclables et à la sensibilisation des élèves dans les écoles, thèmes complètement oubliées dans la présentation mouilleronnaise.

  Rommerskirchen capt solaires          Enfin, en discutant avec un conseiller municipal de Rommerskirchen, on découvrait que la rigueur allemande a aussi ses travers : chaque village de Rommerskirchen envoie ses eaux pluviales dans un réservoir à ciel ouvert réglementairement grillagé pour assurer la sécurité des enfants. Ces fosses, difficiles à entretenir, ne contiennent pratiquement jamais d'eau et, aux dires de notre interlocuteur, il aurait mieux valu y faire des pentes douces engazonnées à l'image des réservoirs d'orage de part et d'autre de l'entrée de la Longère.

 

Le maire de Rommerskirchen, MrGlokner devant la toiture photovoltaïque du collège local, dont la production est affichée en temps réel dans l'établissement.

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 08:57

dufumier

            A 10 jours d'intervalle, la Roche sur yon, devenait le théâtre des contradictions du monde agricole :

           Le 16 janvier quelques 800 tracteurs faisaient cracher leurs chevaux qui, à défaut de crottin, se sont sentis obligés de labourer les pelouses des boulevards pour laisser la marque de leur passage. L'objet de la manifestation : refuser en bloc le programme d'action qui a pour objectif de restituer progressivement la qualité de la ressource en eau, qualité que le système de production développé avec l'appui des pouvoirs publics a profondément dégradé depuis 50 ans.

            Le 26 janvier, Marc Dufumier, professeur chercheur en agronomie et expert auprès de FAO, intervenait devant un public de l'association du CCFD (1), sur la nécessité de repenser complètement le système agricole mondial où les excédents subventionnés à l'export de nos pays riches entretiennent la dépendance alimentaire, l'exode rural et finalement la famine pour 800 millions de terriens.

 

A 10 jours d'intervalle ce sont 2 logiques qui se répondaient :

            La manifestation défendait un système agricole qui divise et s'essouffle : à titre d'exemples, la spécialisation des fermes et le régime des aides directes de l'UE conduit à ce que le revenu d'un céréalier soit plusieurs fois supérieur à celui d'un éleveur ; d'autre part la spécialisation des régions conduit à n'épandre que de l'engrais chimique chez les céréaliers et que du fumier ou lisier chez les éleveurs pour, dans les 2 cas amplifier les risques sanitaires et polluer la ressource en eau et enfin conduire à une Directive Nitrate dont on aurait pu se passer !

            La conférence de  Marc Dufumier (2) s'appuie sur ces exemples pour  démontrer que les « politiques » doivent reprendre la main pour réorienter l'organisation agricole des pays développés et permettre aux pays en voie de développement de développer leur production. Il conclut, preuves à l'appui, que la terre peut nourrir 9 milliards d'individus en 2050 à condition de le vouloir car les terres disponibles, le savoir faire et les moyens financiers sont suffisants mais seulement mal engagés ou mal répartis.

 

(1) Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement

(2) Son dernier livre : « Famine au Sud, Malbouffe au Nord » NIL éditions-18€

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 21:21

      1 piste Ste Léa à la Touche (3)

 

      Nous nous réjouissions de la réalisation d'une piste cyclable à l'initiative  du conseil général entre les Terres Noires et le rond point Ste léa, via le Défend et la route de la Touche.(juillet 2011)

 



       Nous avions lors de la réception des travaux par la commune, mis en garde la municipalité sur la gestion de l'écoulement hivernal des eaux. Nous confirmons aujourd'hui que celle-ci a été sous dimensionnée au point qu'une ravine arrache progressivement la piste. Par ailleurs, la commune qui a la responsabilité de l'entretien néglige particulièrement celui-ci en laissant s'accumuler lors des submersions des dépôts de limons, graviers ou encore des tapis de feuilles particulièrement accidentogènes. Sans compter un entretien insuffisant des bas côtés qui font que parfois un seul cycliste se fait griffer les mollets par les ronces !

 

 

 


     

  3 Mouilleron piste cyclable (3)       2 Mouilleron piste cyclable (2)    la piste encombrée par la végétation et des ronces cet été

 

 

4 piste cyclable Ste Léa La Touche (2)    l'eau coule sur la piste

 

5 piste cyclable Ste Léa La Touche (3)    effet du ravinement

 

6 piste cyclable Ste Léa La Touche (4)    feuilles et boue

 

 

7 piste cyclable Ste Léa La Touche (6)    accumulation de feuilles

 

 

8 piste cyclable Ste Léa La Touche    summersion et boue 

 


    
 




 

  











 


    


 

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 23:34

 

Le mercredi 19 septembre 2012 est la journée nationale des transports publics.

A cette occasion la société Impulsyon va proposer des allers-retours gratuits en bus à partir des 6 communes de l’agglomération desservies, dont Mouilleron.

Ces parcours se feront avec des accompagnateurs qui pourront sensibiliser à ce mode de  transport et apporter tous les conseils nécessaires.

Les membres de « Pour Mouilleron » se réjouissent d’une telle initiative car ils sont convaincus de l’utilité de ce service public. En effet il s’agit là d’un mode de transport accessible à tous, économique et moins polluant que l’utilisation de la voiture individuelle.

Ils observent d’ailleurs que de plus en plus de Mouilleronnais utilisent le bus, dont beaucoup de jeunes. L’expérience voulue en 2009 par le nouveau Président de la toute nouvelle Communauté d’agglomération est donc en passe d’être une réussite.

Les membres de « Pour Mouilleron » rappellent également à cette occasion qu’ils ont toujours porté cette volonté … ce qui n’a pas été le cas du Maire de leur commune, pourtant Président de l’intercommunalité de 2001 à 2008 !

 

P1050311

 

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 20:19

 

 
Ils s'étonnent déjà que la municipalité ait découvert cette fermeture en même temps que  les Mouilleronnais. Ils y voient un manque de dialogue, pourtant nécessaire.
Ils s'interrogent aussi sur les principes qui ont conduit à la mise en place d'une navette vers l'intermarché du Poiré à 8 kms, alors qu'il existe un service de bus, adaptés notamment pour les personnes à mobilité réduite, avec un départ vers les Flâneries à 3kms, tous les matins en semaine vers 9h30.
La Communauté d'agglomération aurait pu être sollicitée pour proposer un retour avec un horaire approprié ... ça n'a pas été le cas !
De même la municipalité aurait dû prendre attache auprès du Conseil général pour le transport vers le Poiré, elle ne l'a pas fait non plus. Ce qui a été confirmé en séance du Conseil municipal suite à la demande d'un élu minoritaire.Pourtant dans les deux cas, la commune n'aurait alors pas supporté le coût à elle seule. Et puis le choix aurait même pu être fait d'aller en minibus vers l'intermarché des Forges (partenaire du club de foot de Mouilleron) qui est situé moins loin que le Poiré.
Bref, le constat est fait une nouvelle fois d'une décision prise sans concertation !
Plus globalement, les membres de "Pour Mouilleron" s'interroge sur la situation du commerce, avec des difficultés d'un côté de la place de la Marelle et des ouvertures envisagées de l'autre côté ?
Un sujet sur lequel ils reviendront, en attendant ils invitent à lire leur bulletin d'infos de juillet 2012.
 
 
 
 
 
 
Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 21:15

La majorité municipale n'a jamais voulu entendre parler de petits immeubles collectifs dans le cadre de la ZAC des Oiseaux. Cette position obstinée est confirmée pour la future ZAC de La Grimoire !


La raison invoquée est celle de l'absence de besoins ... Cette expression n'est fondée sur aucune étude, mais elle aurait valeur de vérité absolue pour ceux qui l'expriment, et en premier le Maire.


Pourtant Mouilleron vit au rythme de la société française actuelle, avec des personnes seules (jeunes ou âgées), des couples (jeunes ou âgés également), des familles mono parentales, ou tout simplement des habitants qui n'ont pas le temps, l'envie ou la possibilité d'entretenir un jardin ... donc autant de situations avec bien d'autres, potentiellement intéressées par ce type d'habitat.

Et puis en ce qui concerne l'intégration de tels bâtiments dans le paysage mouilleronnais, il faudrait bien sûr considérer une hauteur limitée, il faudrait concevoir la configuration en fonction du terrain et des espaces, etc.

 

En tous les cas c'est possible ! Il suffit en effet de constater que le bâtiment en photo ci-après est situé à Mouilleron ! Il s'agit bien avant tout d'un immeuble avec des appartements, et il ne fait pas débat !

20120525-EHPAD-1.jpg

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article