Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Via le QR code

        QR code Pour Mouilleron

Pages

1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 08:22

            Lors du WE de l'ascension, une délégation allemande d'une soixantaine de personnes dont 12 conseillers municipaux, venait fêter le retour des 10 ans de jumelage entre Rommerskirchen  et Mouilleron. Hormis le traditionnel accueil dans les familles, le rituel des cadeaux et les soirées conviviales et festives au Foyer Rural et à la Longère, nos amis allemands ont retrouvé avec bonheur la route de la côte et la plage de St gilles Croix de Vie. Le samedi matin, les 2 conseils municipaux se réunissaient pour échanger sur leur approche et réalisations communales des questions environnementales et énergétiques où chacun faisait valoir ses avantages comparatifs : 

            . Les allemands ont certes été séduits par l’étendue de nos parcs paysagers et la qualité de notre fleurissement mais nous ont sans doute trouvé un Rommerskirchen centrale charbonpeu à la traîne quand nous avons fait valoir la mise aux normes de l'épuration des eaux usées... Heureusement sur le plan énergétique, nous allons installer une chaudière à copeaux de bois produits localement, d'un bilan écologique sans commune mesure avec les centrales thermiques au charbon  (lui aussi local) discrètement laissées sous silence par Rommeskirchen. 

            Par contre, ils ont pu être dubitatifs quant à l'argumentation de notre maire comme quoi  les études anémomètriques ne permettaient d'envisager les éoliennes qu'au sud de la Roche/yon ! 

            Par ailleurs, pour  justifier l'absence d'investissement communal par rapport à Rommerskirchen qui totalise plus de 3000kWc de production en toitures équipées de panneaux photovoltaïques (soit l'équivalent de 1000 toitures selon l'équipement standard des particuliers en France) notre maire a argumenté « sans sourciller »  que cet équipement n'avait pas été réalisé sur la toiture de la Longère du fait de l'ombre portée par les arbres  du parc de Beaupuy (ceux-ci  sont à l'entrée nord de la salle!). Curieuse jumelle que  Mouilleron où le vent et le soleil peuvent être détournées ! 

                                                                                                                                             Centrale à charbon de Rommerskirchen

 

            Nous retiendrons aussi  l'importance donnée par Rommerskirchen aux pistes cyclables et à la sensibilisation des élèves dans les écoles, thèmes complètement oubliées dans la présentation mouilleronnaise.

  Rommerskirchen capt solaires          Enfin, en discutant avec un conseiller municipal de Rommerskirchen, on découvrait que la rigueur allemande a aussi ses travers : chaque village de Rommerskirchen envoie ses eaux pluviales dans un réservoir à ciel ouvert réglementairement grillagé pour assurer la sécurité des enfants. Ces fosses, difficiles à entretenir, ne contiennent pratiquement jamais d'eau et, aux dires de notre interlocuteur, il aurait mieux valu y faire des pentes douces engazonnées à l'image des réservoirs d'orage de part et d'autre de l'entrée de la Longère.

 

Le maire de Rommerskirchen, MrGlokner devant la toiture photovoltaïque du collège local, dont la production est affichée en temps réel dans l'établissement.

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 18:53

La programmation du festival Face et Si 2013 a été annoncée récemment. Cette annonce a été accompagnée de changements concernant l’organisation.

En effet la municipalité a décidé de supprimer la petite scène au motif de la « concurrence » de la grande scène … mais plus sûrement pour faire une économie substantielle. De plus la délocalisation du festival sur le site de Beaupuy serait envisagée pour l’édition 2014.

 

fm laeti (2)Ces changements ont été évoqués notamment par le maire lors de la réunion publique du mercredi 17 avril 2013 (cf. notre article précédent). Ils ont été présentés comme étant le fruit d’une réflexion de la municipalité depuis un certain temps …

 

Les membres de l’association « Pour Mouilleron » observent quant à eux, que ces changements ressemblent beaucoup à des propositions écrites en page 2 de leur bulletin d’informations de décembre de 2012.  Il suffit d’ailleurs pour s’en convaincre de lire ou relire l’article concerné et intitulé « Un festival de facéties ». Cet article est accessible sur ce blog à partir de la rubrique « bulletins », dans le bandeau en haut de la page d’accueil. Nous   confirmions également notre point de vue dans un article intitulé :« une saison culturelle très essoufflée » paru le 6 avril dans ce même blog

 

En tous les cas, les membres de Pour Mouilleron se félicitent que leurs idées et propositions soient prises en considération. Ils seraient d’autant plus satisfaits si cette prise en considération était avouée.

Repost 0
Published by pourmouilleron
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 21:47
Le Maire avait invité les Mouilleronnais(es) à La Longère ce mercredi 17 avril 2013 pour la seule réunion publique annuelle. Il a tout d'abord considéré que l'assemblée était encore plus importante que l'année dernière et même plus conséquente qu'il y a deux ans. Cependant les habitants présents auront pu constater que les gradins étaient à peine remplis et qu'aucune rangée de chaises n'avait été disposée devant ceux-ci, contrairement aux années précédentes. Dont acte !
L'ordre du jour mentionné sur les invitations était resté évasif, mais il laissait supposer que cette réunion pourrait vite devenir un temps de pré-campagne électorale, notamment à travers un point intitulé ; "actualité et projets d'avenir". Il n'aura donc pas été surprenant de constater, au cours de cette réunion, que les moyens municipaux ont été déployés à des fins partisanes. Nous en sommes d'autant plus choqués que le Maire persiste à vouloir limiter le droit à l'expression des élus minoritaires (réponse négative par courrier du maire en date du 25 mars 2013 suite à une demande renouvelée des élus minoritaires en réunion de conseil du 4 février)
En effet il considère que les numéros d'Elan créatif et le site internet de la commune seraient des supports contenant uniquement des informations pratiques. Ils ne seraient donc pas concernés par la loi, contrairement au bulletin municipal annuel qui comporte des informations d'ordre général (projets et activités de la commune). Cependant il est facile de constater que les Elans créatifs font la part belle aux informations générales avec déjà un édito du Maire !
Et puis, au tout début de la réunion publique, le Maire a lui même qualifié les numéros d'Elan Créatif de "petits bulletins municipaux". Pourquoi dés lors s'enfermer dans le déni ?
"Pour Mouilleron" dénonce ce type de pratique qui ne correspond en aucun point à sa vision de la vie démocratique.
Les élus minoritaires sont plus que jamais déterminés à faire valoir leur droit à l'expression.
En ce qui concerne les sujets abordés lors de cette réunion, nous aurons l'occasion d'y revenir sur ce blog, ainsi que dans le prochain bulletin d'informations de "Pour Mouilleron".
Repost 0
Published by pourmouilleron - dans infos municipales
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 12:02

Notre association avait proposé une diversification et une répartition sur l'année de l'offre culturelle. Pour sa part, prenant appui exclusivement sur la nouvelle salle de la Longère, la majorité municipale a repris et promu cette idée sous l'appellation « saison culturelle Face et Si ». Cette année, hormis l'orchestre de Vendée qui a fait le plein dans le cadre des spectacles subventionnés par le Conseil Général, les autres spectacles ont réuni quelques dizaines de personnes perdues dans une Longère qui peut en accueillir 800 ! Un vrai « flop » pour cette dizaine de spectacles qui présentaient pourtant des qualités techniques adaptées à un public familial. Nos élus minoritaires ne pouvant exprimer leur avis à la commission culturelle qui n'est pas réunie, il nous semble opportun de faire ici notre analyse et quelques propositions :

  • Pourquoi localiser tous les spectacles à la Longère, alors que le public potentiel de la plupart d'entre eux ne dépasse pas la jauge de la salle du Foyer Rural. En utilisant opportunément cette salle de proximité, des plages de location ou de mise à disposition de la Longère seraient libérées pour d'autres usages adaptés à sa capacité

  • A contrario, pourquoi la troupe des « Tréteaux de la Marelle » dont la qualité des spectacles et les liens étroits avec la population permettent de réunir plus de 1500 spectateurs ne tirent pas partie des atouts de la Longère pour donner un nouvel élan à leur association.

  • Avec plusieurs salles sur notre commune (Foyer Rural, Longère, Vendéspace), il y a lieu de repenser l'offre culturelle et la cibler sur la jauge adaptée. Cela passe aussi par des accords de planification avec le Conseil Général et le Grand R à La Roche sur yon.

  • Le festival Face et Si peut persévérer à l'échelle mouilleronnaise à condition de migrer sur le site de la Longère à Beaupuy . En redéfinissant son concept autour de la qualité acoustique et de l'originalité musicale, on peut à la fois préserver son ancrage dans le bénévolat local et remettre un budget à l'équilibre en évitant l'installation de structures en toiles qui représentent la grosse part du déficit comblé par la municipalité en 2012 (185 000€, soit 100€ par foyer). Aujourd'hui, dans un souci de complémentarité et de bonne gestion des deniers publics, Il faut laisser au département l'ambition des spectacles de prestige, conformes à la jauge du Vendespace.

  • Redéfinir les dates et horaires de spectacle selon le public visé. Cette année, au moins 5 spectacles s'adressaient autant aux enfants qu'aux adultes mais aucun d'entre eux n'était proposé en relation avec les écoles de Mouilleron ou les collèges de La Roche sur yon.

  • Diversifier la programmation. On peut s'étonner qu'il n'y ait eu aucun spectacle humoristique en 2012 alors que des artistes patoisant vendéens peuvent faire un tabac dans les communes voisines! Par ailleurs, nous disposons de talents régionaux qui réunissent près de 80 spectateurs de moyenne dans les salons des familles ou associations accueillantes :c'est ainsi que les « chant'appart's » qui se sont déroulés ce printemps dans la famille Grondin au quartier des étangs et à la MAS des Chanterelles ont trouvé un public enthousiaste. Enfin, avec« la Petite Troupe », le café théâtre trouve sa place à Mouilleron dans un registre différent des«Tréteaux de la Marelle ».

  • Faire une tarification plus attractive. Dans une offre de spectacles populaires, le prix d'entrée doit se situer sous le niveau d'une place de cinéma,ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Enfin, Il faut revoir l'offre d'abonnement à la saison culturelle qui exclut certains spectacles et perd ainsi de son caractère incitatif. les-delfes.jpg

 

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans vie sociale
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 16:22

Quelques éléments de constat :

- une trop forte concentration des apprentissages en France sur un nombre de jours d’école bien inférieur en moyenne au 34 pays de l’OCDE (144 au lieu de 187),

- des résultats scolaires dégradés avec un classement de la France sur l’échiquier international non en phase avec les moyens mobilisés,

- des enfants fatigués et plus nombreux à se trouver en difficulté scolaire.

 

                                                                                               Face à ces constats :

P1050807- les études scientifiques des chrono biologistes, les avis éclairés de l’Académie de médecine, les rapports de l’Institut Montaigne préconisant un changement des rythmes,

- des expériences réussies de semaines avec 4,5 jours d’école, à Brest, Angers, Nevers … ou bien La Roche-sur-Yon et Nalliers,

- des enfants plus attentifs par une plus grande régularité sur la semaine et l’année, avec des journées mieux équilibrées entre apprentissages scolaires, activités sportives ou culturelles, et des temps de récupération.

 

La liste des avantages pourrait être allongée, mais ça ne devrait pas être nécessaire pour arriver à un consensus autour de la réforme voulue par le ministre de l’éducation nationale, réforme qui porte avant tout l’intérêt de l’enfant !


 Le décret précisant les conditions prévoit une mise en œuvre pour la rentrée scolaire 2013, avec possibilité de report à 2014. Ce report relève du choix de chacune des communes. Il semblerait que ce soit le cas à Mouilleron. La majorité aurait fait le constat, raisonnable il faut bien l’avouer, de ne pas pouvoir être prête à temps. Il est vrai surtout qu’une véritable politique éducative digne de ce nom ne se décrète pas.

Il est vrai aussi qu’une nouvelle organisation est possible y compris dans des communes de taille comparable ou plus petites que la nôtre. Il suffit de regarder du côté de Nalliers (2 200 habitants). En effet, l’école est organisée sur 4,5 jours depuis plus de 20 ans, tout en proposant aux enfants des activités périscolaires de qualité.

Il s’agit là d’un choix fait par une municipalité au regard de convictions fortes ! P1050812

 

En tous les cas et compte tenu du report envisagé après les élections municipales de 2014, les futurs colistiers de « Pour Mouilleron » auront donc toute légitimité à travailler de façon concertée avec les partenaires locaux sur ce dossier très important pour l’avenir des enfants.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans vie sociale
commenter cet article
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 08:57

dufumier

            A 10 jours d'intervalle, la Roche sur yon, devenait le théâtre des contradictions du monde agricole :

           Le 16 janvier quelques 800 tracteurs faisaient cracher leurs chevaux qui, à défaut de crottin, se sont sentis obligés de labourer les pelouses des boulevards pour laisser la marque de leur passage. L'objet de la manifestation : refuser en bloc le programme d'action qui a pour objectif de restituer progressivement la qualité de la ressource en eau, qualité que le système de production développé avec l'appui des pouvoirs publics a profondément dégradé depuis 50 ans.

            Le 26 janvier, Marc Dufumier, professeur chercheur en agronomie et expert auprès de FAO, intervenait devant un public de l'association du CCFD (1), sur la nécessité de repenser complètement le système agricole mondial où les excédents subventionnés à l'export de nos pays riches entretiennent la dépendance alimentaire, l'exode rural et finalement la famine pour 800 millions de terriens.

 

A 10 jours d'intervalle ce sont 2 logiques qui se répondaient :

            La manifestation défendait un système agricole qui divise et s'essouffle : à titre d'exemples, la spécialisation des fermes et le régime des aides directes de l'UE conduit à ce que le revenu d'un céréalier soit plusieurs fois supérieur à celui d'un éleveur ; d'autre part la spécialisation des régions conduit à n'épandre que de l'engrais chimique chez les céréaliers et que du fumier ou lisier chez les éleveurs pour, dans les 2 cas amplifier les risques sanitaires et polluer la ressource en eau et enfin conduire à une Directive Nitrate dont on aurait pu se passer !

            La conférence de  Marc Dufumier (2) s'appuie sur ces exemples pour  démontrer que les « politiques » doivent reprendre la main pour réorienter l'organisation agricole des pays développés et permettre aux pays en voie de développement de développer leur production. Il conclut, preuves à l'appui, que la terre peut nourrir 9 milliards d'individus en 2050 à condition de le vouloir car les terres disponibles, le savoir faire et les moyens financiers sont suffisants mais seulement mal engagés ou mal répartis.

 

(1) Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement

(2) Son dernier livre : « Famine au Sud, Malbouffe au Nord » NIL éditions-18€

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 13:23

 

           Lors de la parution du dernier bulletin municipal, l'expression libre de la minorité que nous soutenons a été réduite a un quart de page en jouant pour partie sur la réduction de taille des caractères. Par ailleurs le texte est remisé en fin de bulletin alors qu'il traite des décisions du conseil municipal présenté en début de bulletin.

           En ce sens la majorité municipale n'a pas respecté son 201301 caractères bulletin municipalengagement antérieur de prise en compte des droits de la minorité prévus par la loi. Cet accord à minima d'une demi page avec le même graphisme, faisait suite à une demande de nos 5 élus : il s'agissait d'inscrire au règlement intérieur que l'espace d'information dans le bulletin municipal soit au prorata du nombre d'élus, soit les 5/27ème. Pour le dernier bulletin, cela aurait représenté en toute logique démocratique 4,5 pages sur les 24 d'information du conseil... Est ce aberrant quand on représente près de 40 % des électeurs qui financent par l'impôt le bulletin municipal ?

           Ceci dit, il est important que la minorité municipale, et les électeurs qui l'ont soutenue, obtiennent les droits d'expression dans tous les supports municipaux (cf. l’article 9 de la loi du 27 février 2002 sur la démocratie de proximité et l’article L 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales).

           En fonction de l'évolution de la jurisprudence, elle serait en droit de s'exprimer sur le site internet de la commune et dans l'Elan Créatif. Une demande dans ce sens a été faite lors de la réunion du Conseil municipal du lundi 4 février.

Repost 0
Published by pourmouilleron
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:31

Depuis déjà quelques mois le débat sur le « mariage pour tous » est très présent dans notre pays. Les opposants et les partisans au projet de loi présenté par la Garde des Sceaux Christiane Taubira se mobilisent chacun de leur côté par dizaines voire centaines de milliers pour défendre leurs positions. Ce débat, très présent au niveau national dans les médias, a aussi une résonance locale toute particulière, surtout dans notre commune. En effet, le sénateur-maire MPF de Mouilleron le Captif a fait part de sa participation à la « manif pour tous », rassemblement d'opposants au projet de loi à Paris le 13 janvier dernier.

 

Sur la question du mariage et de l'adoption pour tous les Assemblee-Nationale.jpgcouples, Pour Mouilleron a clairement pris position en faveur du projet de loi défendu par le gouvernement. En effet cette loi est une véritable avancée vers la reconnaissance de l'égale dignité des personnes et de l'égalité des droits qui en procède.

 

Notre société a évolué, et aujourd'hui les couples homosexuels sont totalement acceptés. Mais ils sont pourtant victime d'une discrimination par rapport aux couples hétérosexuels, en effet la possibilité de se marier leur est interdite. Avec le projet de loi Taubira, toutes les personnes, quelque soit leur orientation sexuelle, auront la liberté d'organiser leur couple selon trois modes : le concubinage, le PACS, ou le mariage. Le projet de loi ne changera en rien les principes régissant le mariage, il se contente de l'ouvrir aux couples homosexuels. Car ces personnes ont elles aussi le droit de bénéficier des droits ouverts par le mariage : la communauté de biens, le transmission automatique des droits de succession, la pension de réversion pour le conjoint survivant, la filiation, …

 

Le mariage entraîne automatiquement la question de la filiation et de l'adoption. Sur ce point le projet de loi sera une grande avancée dans la reconnaissance de l'ensemble des familles ; en effet aujourd'hui des dizaines de milliers d'enfants sont élevés dans des familles homoparentales et pourtant seul un des deux parents est reconnu par la loi, l'autre n'a aucun droit sur l'enfant ( ou seulement un droit précaire ). Ce projet de loi est nécessaire pour permettre à l'enfant d'avoir deux parents reconnus par la loi, ce qui lui permettra d'être élevé dans de bonnes conditions. Car ce qui nous importe c'est le développement de l'enfant, sa bonne éducation, le contexte dans lequel il sera élevé et l'amour qui lui sera porté, et non l'identité sexuelle des parents.

 

En définitive ce projet de loi sera porteur de plus d'égalité et de plus de tolérance. Aujourd'hui, le modèle familial a évolué, la loi doit donc évoluer pour éviter que des enfants et des parents soient laissés sur le bord de la route. C'est pour cela qu'à Pour Mouilleron nous défendons ce projet de loi, car il met fin à une discrimination, il renforce l'égalité des droits et il protège l'ensemble des familles.

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans vie sociale
commenter cet article
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 21:21

      1 piste Ste Léa à la Touche (3)

 

      Nous nous réjouissions de la réalisation d'une piste cyclable à l'initiative  du conseil général entre les Terres Noires et le rond point Ste léa, via le Défend et la route de la Touche.(juillet 2011)

 



       Nous avions lors de la réception des travaux par la commune, mis en garde la municipalité sur la gestion de l'écoulement hivernal des eaux. Nous confirmons aujourd'hui que celle-ci a été sous dimensionnée au point qu'une ravine arrache progressivement la piste. Par ailleurs, la commune qui a la responsabilité de l'entretien néglige particulièrement celui-ci en laissant s'accumuler lors des submersions des dépôts de limons, graviers ou encore des tapis de feuilles particulièrement accidentogènes. Sans compter un entretien insuffisant des bas côtés qui font que parfois un seul cycliste se fait griffer les mollets par les ronces !

 

 

 


     

  3 Mouilleron piste cyclable (3)       2 Mouilleron piste cyclable (2)    la piste encombrée par la végétation et des ronces cet été

 

 

4 piste cyclable Ste Léa La Touche (2)    l'eau coule sur la piste

 

5 piste cyclable Ste Léa La Touche (3)    effet du ravinement

 

6 piste cyclable Ste Léa La Touche (4)    feuilles et boue

 

 

7 piste cyclable Ste Léa La Touche (6)    accumulation de feuilles

 

 

8 piste cyclable Ste Léa La Touche    summersion et boue 

 


    
 




 

  











 


    


 

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans cadre de vie-environnement
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 19:13
Les membres de l’association « Pour Mouilleron » offrent tous leurs vœux pour cette nouvelle année 2013 et avec un peu d’anticipation pour le début de l’année 2014 !
 
Ces vœux se veulent être ceux du « toujours mieux vivre ensemble », mais il ne suffit pas de le dire et encore moins de le décréter pour que les améliorations se produisent. Il faut bien sûr de la volonté, voire de la ténacité. Il faut aussi du courage.
Et, comme l’a écrit Sénèque ; « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »
Donc osons, proposons, échangeons, concertons, débattons … préparons l’avenir !
 
Cette tonalité n’est en tous les cas pas celle que nos concitoyens auront pu entendre lors de la soirée des vœux du Maire. En effet, ils ont assisté à un bilan teinté de lassitude des 30 années passées. Ils auront compris que rien ou quasiment rien de nouveau n’a été proposé. Ils auront entendu beaucoup de critiques envers l’opposition, et même vis à vis de la presse quotidienne. Ils auront observé plusieurs approximations, contradictions, erreurs et lapsus … Le Maire ayant même offert « ses vœux définitifs » avant de se reprendre et préciser qu’il s’agissait de ceux pour 2013 !
Celui-ci n’a également donné aucune information sur sa volonté ou pas de se représenter (rappelons qu’il est élu municipal depuis 1977 et Maire depuis 1983), alors que les Mouilleronnais(es) sont en droit de savoir.
Face à cette posture, nos concitoyens savent qu’ils peuvent compter sur notre détermination.Nous observons d’ailleurs que nombre d’entre eux portent un intérêt croissant à notre action. « Pour Mouilleron » s’organise. « Pour Mouilleron » se prépare à prendre des responsabilités.
Pour en savoir plus, les mouilleronnais(es) qui le souhaitent sont cordialement invité(e)s à la présentation des vœux de « Pour Mouilleron ».
 
Voeux
 
Repost 0
Published by pourmouilleron
commenter cet article