Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Via le QR code

        QR code Pour Mouilleron

Pages

20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 08:48

                 Lors de la création de la ZAC des Oiseaux, nous pouvions comprendre l'envolée du prix des terrains à 135€/m² compte tenu de la situation en centre bourg et de la configuration de l'habitat associé à des commerce avec parkings. Nous n'acceptons pas que ce cas particulier devienne quasiment la norme mouilleronnaise pour les lots de la Grimoire. Lors de la réunion publique du maire le 17 avril, nous avons  réagi à cette dérive mercantile :

                Nous avons rappelé que Nexity, aménageur  et aussi promoteur immobilier de dimension nationale,  a remporté l'appel d'offre d'aménageur de la Grimoire sur la base d'un budget prévisionnel où le prix de vente moyen à bâtir devait s'établir à 95€/m²( pour un prix d'achat moyen  à 12€/m² soit près de 100 fois la valeur du terrain agricole, ce qui nous a fait remarquer  que le législateur ne fait rien pour contenir cette dérive inflationniste).

                 Lors de la mise en vente des 2 premières tranches, les prix des lots vont de 91 à 145€/m² avec une moyenne supérieure à 120€ soit plus de 30% de hausse sur le  budget   prévisionnel ! En aucun cas la prise en compte de zones humides inconstructibles ne peut expliquer une telle hausse. Le seul bénéficiaire de cette tromperie sera Nexity dont le contrat précise que son bénéfice sera proportionnel au chiffre d'affaires des ventes réalisées.

                Nous considérons que toutes les précautions n'ont pas été prises dans le choix de l'aménageur, puis dans l'élaboration de son contrat.

 

 Le journal du Pays Yonnais publiait le 11 avril le prix de vente au m² des terrains à bâtir de 23 communes proches du chef lieu. La Roche et Belleville avec 122 et 120€/m² de moyenne en 2012 sont maintenant devancées par Mouilleron. Un record dont on aurait pu se passer.

Partager cet article

Repost 0
Published by pourmouilleron
commenter cet article

commentaires