Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Via le QR code

        QR code Pour Mouilleron

Pages

16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 18:33

 

La question des cumuls des mandats se pose de plus en plus dans la société.

Elle se pose déjà au regard de l’exception française face aux constats pouvant être faits dans d’autres pays européens. Ainsi plus de 80 % de nos parlementaires détiennent plusieurs mandats contre moins de 20 % en Allemagne, en Italie ou au Royaume Uni. 

Les parlementaires de nos pays voisins seraient-ils moins légitimes et moins en phase avec leurs concitoyens parce qu’ils ne détiendraient qu’un seul et unique mandat ? Ca n’est pas certain …

Par contre ce qui est sûr c’est que chaque mandat qu’il soit national ou local est exigeant en terme de charge de travail et de disponibilité, et donc que le cumul est alors générateur au mieux d’absentéisme … Il n’y a qu’à constater les rangs clairsemés de l’assemblée nationale ou du sénat sur certaines journées.

Les défenseurs du cumul d’un mandat national avec un mandat local prétendent eux que l’ancrage local est nécessaire pour être en phase avec la réalité du terrain.

Cet argument est de bon aloi mais il reste limité. En effet les hommes ou les femmes qui deviennent député(e), sénateur ou sénatrice, ne sortent pas comme ça d’un chapeau, mais sont présenté(e)s par les partis politiques déjà en raison de l’exercice d’un ou plusieurs mandats locaux. La réalité du terrain ils la connaissent donc et conserver cette réalité ne tient qu’à eux, notamment à travers les multiples représentations liées déjà à un seul mandat.

 

La question du cumul c’est aussi celle des mandats enfilés les uns après les autres au fil des années. Ce que nous pouvons constater notamment dans notre commune avec un premier magistrat élu depuis 1977, et maire depuis 1983. Certes il est légitime de part les résultats des scrutins, mais il est aussi légitime de penser que la démocratie locale ne souffrirait pas d’un renouvellement des personnes et des idées !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pourmouilleron - dans vie sociale
commenter cet article

commentaires

DEGRENDEL 23/12/2012 18:59

Le non cumul des mandats, nous en parlions à la page 2 de notre bulletin numéro 8 (cliquer sur bulletin dans le menu de haut de page)où nous exprimions notre vision de la réforme territoriale dont
je crains que le projet actuel préparé par le gouvernement soit inabouti et probablement sans effet significatif .

Benoît 22/12/2012 19:42

En ce qui me concerne, j'aurais plutôt tendance à limiter le nombre de mandats locaux à suivre au nombre de 3 maximum ... ce qui représente déjà 18 années !

DEGRENDEL 16/12/2012 19:33

Il est important que le législateur vote enfin l'interdiction de cumul des mandats simultanément et dans la durée.
Je propose, pour préserver une assise démocratique forte, que les candidats à un mandat national ou régional ne puissent être élus que s'ils ont été élus au moins 1 fois pour un mandat de
collectivité locale;Ceci me paraît d'autant plus nécessaire pour les candidats présentés sur liste d'un parti dans le cas d'introduction de dose de "proportionnelle"
En ce qui concerne la succession de mandats, il paraît logique qu'une limitation soit établie à l'image de ce qui a été décidé pour le président de la république.Dans un premier temps, je suggère 3
mandats successifs pour 1 élu national, 4 pour un élu régional et, soyons généreux,5 pour 1 élu local.